MARIE CURIE, la femme aux deux prix Nobel

LA FEMME AUX DEUX PRIX NOBEL – les 10 et 11 novembre

Marie Curie est une personnalité scientifique connue dans le monde entier et une figure féminine emblématique du XXe siècle.

D’origine polonaise, Marie Curie est une pionnière :

  • première femme à soutenir un doctorat de physique en France,
  • première femme et seule personne à ce jour à avoir reçu deux Prix Nobel dans deux domaines scientifiques différents (physique en 1903 et chimie en 1911),
  • première femme à devenir professeur à l’Université de Paris,
  • première femme à entrer au Panthéon pour ses propres mérites.

L’exposition s’organise autour de 13 panneaux organisés selon différentes périodes chronologiques (3 panneaux par partie) :

  1. Varsovie-Paris (1867-1895)
  2. Une œuvre commune (1895-1906)
  3. Épreuves et succès (1906-1918)
  4. Une figure internationale (1918-1934)

 

Merci au Musée Curie et à l’Institut Curie pour sa généreuse donation!

Devant l’Espace Jacques Prévert sera garée une PETITE CURIE, la voiture équipée d’un appareillage  radiographique, qu’a fait construire Marie Curie afin de venir en aide aux soldats pendant la Première Guerre Mondiale. Avec l’aide de la Croix-Rouge et d’Antoine Béclère, directeur du service radiologique des
armées, Marie Curie, participe à la conception d’unités chirurgicales mobiles de radiologie.

Dix-huit camionnettes légères, achetées entre autres grâce à des fonds américains, sont équipées
de matériel de radiologie et se rendent sur les fronts des différentes batailles qui ont opposé
les armées françaises et allemandes, notamment lors de la bataille de la Marne, à Verdun et
sur la Somme.

Ces « ambulances radiologiques » surnommées les « petites Curies » par les soldats français, sont des véhicules de tourisme équipés d’appareils Röntgen avec une dynamo alimentée par le moteur du véhicule, et pouvant donc se rendre très près des champs de bataille et ainsi limiter les déplacements sanitaires des blessés. Elles permettent aussi de prendre des radiographies des malades, opération très utile pour situer plus précisément l’emplacement des éclats d’obus et des balles et faciliter les chirurgies.

En 1916, Marie Curie obtient son permis de conduire et part régulièrement sur le front réaliser des radiographies. Elle est rejointe par sa fille Irène, âgée de dix-huit ans, qui fait de même
dans plusieurs hôpitaux de campagne durant toute la guerre. À l’Institut du radium, Marie Curie forme 150 aide-radiologistes. Marie Curie a conçu 18 voitures radiologiques et installé
250 postes fixes de radiologie dans les hôpitaux. Plus d’un million de blessés ont été secourus grâce à ces installations, dont un millier l’ont été par Marie Curie elle-même…

 

Merci de tout cœur à l’ACJC qui a rendu la venue de cette Ambulance possible!

 

 

 

Le film de Krzysztof Rogulski, intitulé  « Dans les pas de Marie Curie »  sera mis à disposition du public : Elisabeth Duda interprète Marie Curie dans le film.